Content is comming here as you probably can see. Content is comming here as you probably can see.

LE DOSSIER DU MOIS

pdf

DOSSIER DU MOIS TÉLÉCHARGEABLE

ARCHIVES DES DOSSIERS DU MOIS

le dossier du mois prochain

Dossier n°28 :
Lectures en réseau -
titres de mai 2013

Dossier n°27 :
Le Moyen-âge en BD

Mille ans d'histoire…

Où commence, et quand finit le Moyen Âge ?

Traditionnellement, les historiens le font débuter en 476, année de la destitution de Romulus Augustule, le dernier empereur romain d'Occident.

Quant à son terme, deux dates sont avancées :
- 1453, qui est tout à la fois l'année de la prise de Constantinople par les Ottomans et celle de la fin de la guerre de Cent Ans. Cette date, en outre, correspond à peu près à la parution de la Bible de Gutenberg, premier ouvrage imprimé en Europe. Ces trois événements peuvent à bon droit être considérés comme marquant le début d’une ère nouvelle et le basculement dans la Renaissance.
- et 1492, année où Christophe Colomb découvre le “Nouveau Monde” : la vieille Europe s'ouvre subitement à de nouveaux horizons et ces "Indes" occidentales nouvellement découvertes préfigurent un monde à venir.

Pour des milliers d'histoires !

Quoi de commun entre les débuts du Moyen Âge, encore marqués par les dernières grandes invasions, et les hommes qui, sept ou huit siècles plus tard, bâtiront les cathédrales de Paris, Strasbourg ou Cologne ?
Quoi de commun entre l'immense empire d'un Charlemagne couronné empereur en 800, et le royaume défait et morcelé d'un Charles VI, dit "le Fol" ?
Quoi de commun entre un Erik le Rouge qui, peu avant l'an mil, fonde la première colonie viking du Groenland, et un Marco Polo qui, en 1271, part pour un interminable voyage qui le mènera jusqu'en Chine ?

Difficile de trouver une unité au sein de ces dix siècles, et nombre d'historiens, au premier rang desquels Georges Duby, luttent ou ont lutté contre cette appellation assez réductrice de "Moyen Âge" (qui remonte au XVIIe siècle). Quoi qu'il en soit, cette gigantesque période de mille ans, reste un formidable territoire à explorer.

Territoire pour historiens, bien sûr.
Mais tout autant, territoire pour ces "conteurs d'histoires" que sont les cinéastes, les romanciers… et les auteurs de BD !
Le monde du Moyen Âge véhicule toute une imagerie – rarement conforme à la réalité historique, du reste – imagerie à la fois très "graphique" et porteuse d'un riche pouvoir d’évocation.
La silhouette d'un château fort, la richesse des costumes, la dureté du quotidien (comparable au nôtre ?), le monde de la chevalerie, l'aventure des croisades, les grandes peurs, les interminables voyages d’exploration, une inépuisable galerie de personnages : de Gengis Khan à Marco Polo (déjà cité), en passant par Robin des Bois, François Villon ou Jeanne d'Arc… Il y a là une source intarissable d’inspiration pour les fabricants d'histoires et autres affabulateurs professionnels.

À cela s'ajoutent des "codes" graphiques ou lexicaux extrêmement clairs : une lettrine plus ou moins enluminée, à la façon des moines copistes, ou un jeune garçon qu'on appellera "damoiseau"… suffisent à transporter le lecteur dix siècles en arrière. Et pour peu que le damoiseau en question s'appelle Robin ou Jehan, et la damoiselle Isolde ou Brunehilde, le voyage dans le temps est immédiat !

La BD s'est donc emparée de cette période médiévale qui, tout en proposant un cadre historique bien réel, laissait libre cours à l'imaginaire, au drame et au dépaysement, tout autant qu'à l'amour, à l'humour et au détournement.

Quant à la vérité historique… Autant laisser la parole à une historienne médiéviste, Danièle Alexandre-Bidon, commissaire de l'exposition "Le Moyen-Âge en bande dessinée" présentée en 2010 à Paris.
« De toute façon, nous-mêmes entre historiens ne sommes pas d’accord sur les réalités précises, alors nous n’allons pas reprocher des erreurs à des non-spécialistes ! »
Place donc à ces non-spécialistes que sont les auteurs de BD, avec cette petite bibliographie non exhaustive.

BD documentaires :

Dans la collection Mille bulles :
L'Histoire de France en BD (coéditeur Casterman). Scénarisée par une historienne, Dominique Joly, et mise en images par Bruno Heitz, elle couvrira à terme l'histoire de France de la préhistoire à nos jours, en 6 volumes. Les tomes 2 et 3 retracent l'histoire du Moyen Âge : De la Gaule romaine à l'an Mil et Le Moyen Âge (à paraître)

L'Histoire de France en BD - De la Gaule romaine à l'an Mil, Joly, Heitz © Mille bulles 2013

Chez d'autres éditeurs :
Jacques Martin (pas feu l'animateur télé, mais le "père" d'Alix et Lefranc) a repris en 1984 le personnage de Jhen, jeune sculpteur qui parcourt le royaume de France au XVe siècle.
Outre les aventures de Jhen (voir plus bas), la série Les voyages de Jhen (Casterman), propose des BD documentaires sur les hauts lieux du Moyen Âge (Paris, le Haut Koenigsbourg, Bruges…) mais aussi sur des personnages (Gilles de Rais – ou de Retz –, les Templiers, etc.).

BD documentées :

Il s'agit là de BD "réalistes" dont l'intrigue se passe au Moyen Âge. Les auteurs jouent tout à la fois d’une solide documentation et d’une imagination fertile.

Contrées lointaines

Dans la collection Mille bulles :
Les contrées lointaines, premier tome des aventures de Messire Guillaume, de Bonhomme et Bonneval (coéditeur Dupuis).
Tomes 2 et 3 à paraître prochainement.

Les contrées lointaines, de Bonneval, Bonhomme
© Mille bulles 2012

Chez d'autres éditeurs :
Les aventures de Jhen de Jacques Martin (mises en images par plusieurs dessinateurs au fil des années)(Casterman). De Jeanne d'Arc aux Cathares en passant par les Templiers et les alchimistes, cette série joue sur tout l'éventail imaginaire du Moyen Âge. 13 tomes parus.
Chevalier Ardent, de François Craenhals (Casterman). Les aventures du fougueux chevalier Ardent, amoureux de la belle Gwendoline, aux alentours de l'an mil. (20 tomes parus)
Vasco, de Gilles Chaillet (Le Lombard). L'Italie de la fin du Moyen Âge au travers des aventures du jeune Vasco Baglioni. (24 tomes parus)
1432, de Paolo Cossi (Dargaud). L'histoire "presque vraie" de Pietro Querini, marchand vénitien égaré au-delà du cercle polaire et dont le navire fait naufrage en 1432. Ce drame sera l'occasion de rapporter à Venise un poisson promis à la célèbrité : la morue !
Les aigles décapitées, BD créée par Jean-Charles Kraehn et Patrice Pellerin pour la plupart des titres (Glénat). Décapitées ? Au féminin ?? Oui, car lorsqu'il s'agit d'héraldique (science des armoiries), le mot aigle est féminin. La traversée du XIIIe siècle par Hugues, jeune vagabond qui deviendra châtelain. (24 tomes parus)
Angelot du lac, d'Yvan Pommaux. Angelot, jeune orphelin, est recueilli par un petit groupe d'enfants errants. Il rencontrera le comte de Forez et deviendra son écuyer. (3 tomes parus chez Bayard. Intégrale en noir et blanc à l'école des loisirs)

BD d'humour :

Mélusine

Dans la collection Mille bulles :
Sortilèges, de Clarke et Gilson (coéditeur Dupuis). Armures, châteaux forts, philtres et alchimie… Les aventures de Mélusine, toute jeune sorcière de 105 ans, se déroulent à une époque impossible à préciser mais qui emprunte nombre de ses codes à l'imaginaire médiéval.

Mélusine, Gilson, Clarke © Mille bulles 2011

Bec-en-Fer, de Pesch (Fleurus et Le Lombard. Republié en 2012 aux éditions de l'àpart). Les lecteurs qui en ont l'âge se rappellent des aventures de Sylvain et Sylvette. Jean-Louis Pesch est le créateur de ces personnages de BD aujourd'hui un peu oubliés. Il est aussi le créateur du marquis d'Anyo, alias Bec-en-Fer, qui se débat dans moult aventures au cours de la guerre de Cent Ans. Petit détail, le marquis d'Anyo est en fait… une corneille ! (7 tomes parus)
Les aventures de Johan et Pirlouit, de Peyo (Dupuis et Le Lombard). Lorsque Peyo, l'auteur des Schtroumpfs, schtroumpfe les aventures schtroumpfement médiévales de deux compères : Johan et Pirlouit. (17 tomes parus)

Dans le texte et dans l'image :

Adaptations BD de contes, légendes et récits du Moyen Âge… ou se déroulant dans un univers médiéval.

Dans la collection Mille bulles :
Les jambons d'Ysengrin, de Mathis et Martin (coéditeur Delcourt). Cinq aventures de maître Renart (avec un "t" !), adaptées du Roman de Renart, ensemble de récits satiriques anonymes datant de la fin du XIIe et du début du XIIIe siècles.
Le vaillant petit tailleur et Apprendre à frissonner, de Mazan (coéditeur Delcourt). Deux contes des frères Grimm adaptés par Mazan qui plonge ses héros dans un univers faisant une large place graphique à l'imaginaire médiéval.

Le vaillant petit tailleur, Mazan © Mille bulles 2010
Apprendre à frissonner, Mazan © Mille bulles 2012